Actualités

17-Oct-11

Notre Chère Méditerranée va aussi bien que possible

Notre Chère Méditerranée va aussi bien que possible, compte tenu des priorités que l'Europe donne d'abord a ses problèmes et de l'élan démocratique dont on pourra avoir une lecture plus précise fin novembre après les élections tunisiennes, marocaines et égyptiennes. Dans ce contexte, le Partenariat de Deauville, porté par le G8 avec le soutien du Golfe, de la Turquie et des 10 plus puissantes institutions financières internationales (dont la BEI pour 7,5 Mrds), est une incontestable réussite que l'on doit au volontarisme du président et de la France. Mais ce processus est fragile, car très dépendant de la présidence G8 (qui passe a Mr Obama le 1er janvier). Et, de fait, c'est en Europe que réside la plus grande partie des solutions économiques au relèvement des pays en transition. Dès lors, il faut que l'Europe se réveille et mette les vrais moyens politiques, civils et financiers qu'appelle la revitalisation de l'euro-méditerranée, que ce soit sous le nom d'UpM, de Barcelone ou d'un autre!

Ijab KHOURY
Présidente du CAMED