Actualités

19-May-18

L'Union pour la Méditerranée soutient un projet de développement des compétences des femmes

Un projet qui entend aider les femmes du sud de la Méditerranée à développer les compétences requises sur le marché du travail a été « labellisé » par l'Union pour la Méditerranée (UpM). Intitulé Skills for Success - Employability Skills for Women (Les compétences au service de la réussite : compétences favorisant l'emploi des femmes), ce projet a été labellisé par les hauts fonctionnaires de l'UpM la semaine dernière.

Il s'agit d'un programme de formation aux compétences favorisant l'emploi, destiné aux jeunes femmes sans emploi et défavorisées qui ont terminé leurs études secondaires. Il vise à aider les participantes à acquérir les connaissances, les compétences et les outils nécessaires pour intégrer le marché de l'emploi, mais aussi à renforcer le rôle des femmes en tant que membres actifs de la société.

La phase pilote du projet sera mise en œuvre dans les capitales du Maroc, de la Tunisie, de l'Égypte, du Liban et de la Jordanie.

Ce programme contribuera au développement des capacités de communication des femmes au niveau mondial, grâce à des cours d'anglais et au renforcement de leurs compétences professionnelles. La formation comprendra notamment le développement de leurs compétences en informatique et en affaires ainsi que des cours sur les outils de recherche d'emploi et des conseils.

En relevant le défi de l'émancipation économique des femmes dans la région, le projet contribue à réduire l'écart entre les taux de chômage élevés et les femmes qui ont fait des études secondaires dans les pays du sud de la Méditerranée. De manière générale, il vise également à renforcer les compétences de la main d'œuvre nécessaires au soutien des économies nationales et régionales.

Le programme Skills for Success - Employability Skills for Women est soutenu par AMIDEAST, un organisme privé à but non lucratif créé en 1951 et présent dans les cinq pays ciblés par le projet.

Une fois qu'un projet reçoit le « label » de l'UpM, le Secrétariat de l'UpM s'emploie à faciliter sa promotion, notamment en termes de besoins financiers, en collaboration et en accord avec les promoteurs du projet. Le Secrétariat doit alors contacter les institutions et les banques de financement et discuter avec celles-ci, ainsi qu'aider le projet à franchir les obstacles et les difficultés.

Dès que les arrangements financiers ont été conclus et que le projet a été lancé, le Secrétariat contrôle sa mise en œuvre, en s'assurant que les critères requis pour obtenir et garder le « label » de l'UpM soient respectés.