Actualités

19-May-18

Méditerranée de projets

Lors de la XXème conférence des Ambassadeurs, Monsieur le Président François Hollande a déclaré que le développement d'une « Méditerranée de projets » était une priorité, avant d'annoncer la nomination d'un délégué interministériel à la Méditerranée. Le président de la République a ajouté : « le partenariat de Deauville, qui est une bonne initiative, peut permettre d'accompagner au mieux le développement des pays en transition politique » et « accorde enfin une attention toute particulière à la coopération avec les pays du Maghreb, y compris dans ce qu'on appelle le Groupe 5+5 et qui devra permettre de relancer le dialogue ».

Cette intervention renvoie aux termes de l'article 6 de la Déclaration de Paris fondant l'Union pour la Méditerranée : « les chefs d'Etat ou de gouvernement affirment leur ambition de bâtir un avenir commun fondé sur le plein respect des principes démocratiques, des droits de l'homme et des libertés fondamentales ». L'article 3 de cette même Déclaration de Paris souligne : « il est important que la société civile, les autorités locales et régionales et le secteur privé participent activement à la mise en œuvre de cette Union. »

On rappelle que Le CAMED a pour objectif l'ouverture, la diversité, la promotion, l'aide au développement durable des villes de la Méditerranée par le groupement amical en France et le maintien de liens étroits avec tous les pays de l'Union pour la Méditerranée.

Le CAMED reste attentif à l'évolution de l'Union pour la Méditerranée et des autres structures institutionnelles euro-méditerranéennes.