Actualités

19-May-18

Optimisme Raisonné Et Appel A Projets

Dr Ijab Khoury, Présidente du Cercle Amical pour la Méditerranée (CAMED) : Optimisme Raisonné Et Appel A Projets

Henri Guaino, Conseiller spécial du président de la République, a initié ce colloque par une introduction fort convaincante sur le devenir du projet, qui repart de l'avant après un gel de plusieurs mois lié à l'agression Israélienne sur Gaza.

La dynamique, nous assure Henri Guaino, est bien relancée, et de nombreuses initiatives sont en cours avec une coprésidence franco-égyptienne qui fonctionne fort bien. D'ailleurs, « s'il a été impossible de réunir les ministres et les diplomates pendant la crise de Gaza, aucun des pays membres n'a demandé à sortir de l'Union, et tout le monde a continué à travailler sur les projets », a souligné le Conseiller spécial. De nombreux projets sont ainsi actuellement en phase d'étude, avec une première enveloppe globale de l'ordre du milliard d'euros.


La relance est engagée

Quelque 200 projets en matière de développement durable, notamment d'énergie solaire, ont ainsi été étudiés en juin à Paris par les ministres chargés de l'environnement, dont ceux d'Israël et de Palestine. Les bailleurs de fonds se sont alors engagés sur près de 23 milliards d'euros de crédits. C'était la première réunion ministérielle de l'UPM depuis la crise de Gaza. Elle a été suivie d'une réunion de ses ministres des Finances le 7 juillet à Bruxelles.

Les intervenants suivants – Anthony O'Sullivan, Directeur de la division du développement du secteur privé à l'OCDE, Henry Marty-Gauquié, Directeur de liaison avec les organisations internationales représentant de la BEI à Paris – confirmaient les propos raisonnablement optimistes d'Henri Guaino, ainsi que l'importance des investissements projetés. Mais ils ont également souligné l'immense défi qui nous est posé : 58 millions de nouveaux emplois sont nécessaires dans l'UPM pour ramener le taux de chômage à 8 % d'ici à 2025 !

Le défi financier aussi est considérable : les projets d'envergure, par exemple le Plan Solaire Pour la Méditerranée, nécessiteront des investissements de l'ordre de 80 milliards d'euros.

D'autre part, Nassif Hitti, Ambassadeur de la Ligue arabe à Paris, a rappelé qu'il n'y aura pas de progrès réel tant que les problèmes politiques majeurs de la région n'auront pas été définitivement réglés.

Enfin, et ce fut l'une des bonnes nouvelles de cette rencontre, Mme Cécile Longé, Secrétaire générale du tout nouveau Conseil culturel de l'UPM, a confirmé l'importance qui sera désormais donnée à la culture dans le projet de l'Union : l'édition, la traduction, la formation sont d'ores et déjà au cœur de projets à l'étude.

En conclusion, le Pr Bernard Debré et Mme la présidente Ijab Khoury ont lancé un appel à tous les projets et idées pouvant servir au rapprochement des deux rives !


Alfi Malek